CURIO
L'ouvroir d'anthropologie potentielle
Coordination
Categories: BIENVENUE

Bernard Müller est anthropologue.

Ses travaux portent sur les démarches artistiques puisant dans la boite à outils des ethnologues et sur les méthodes d’enquête ethnographique s’envisageant comme processus artistique.

Influencé par les performance studies il s’intéresse aux processus de mise en scène et en récit, qu’il s’agisse de dispositifs scéniques (théâtre, rituels, performances, etc.), de scénographies muséales ou de fictions narratives. Spécialiste de l’histoire culturelle de l’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Bénin, Togo, Ghana), ses recherches comparatives se développent également dans d’autres domaines (Europe et Brésil).

Ses travaux portent notamment sur le rôle de l’art dans la genèse et l’étiolement des fictions identitaires et discours civilisationnels. Sa thèse en 2001 porte sur le rôle du théâtre dans l’ethnogénèse yorouba au Nigeria, le projet Zomayi s’intéresse aux résonances culturelles des « Brésiliens » au Togo tandis que le projet du déterrement du « Déjeuner sous l’herbe » s’inscrit par exemple dans une réflexion sur le rôle des élites culturelles dans les mouvements sociaux, et la fin des « époques ».

Depuis 2003, il dirige un séminaire à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris) où il est membre associé de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS). Il est actuellement professeur d’anthropologie à l’Ecole Supérieure d’Arts d’Avignon, et chargé de cours à l’Institut für Ethnologie à Cologne (Allemagne). »

Outre ses activités de recherche et de dramaturge, Bernard Müller conçoit des programmes scientifiques et culturels : cycles de conférences, expositions, installations multimédias, activités de médiation et/ou dramaturgies. Il a publié plusieurs ouvrages, essais et articles.

Il a collaboré avec diverses personnalités telles que Wole Soyinka (Nobel Prize for Literature 1986), l’artiste Yinka Shonibare et Daniel Spoerri, et avec divers institutions culturelles (Musée du quai Branly, Centre George Pompidou, Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration-CNHI, la  Maison des Sciences de l’Homme (Paris&Saint-Denis), Prins Claus Foundation, Fondation Dapper, l’Institut National de Recherches en Archéologie Préventive-INRAP, Musée en Herbe, Musée Vodou, Le Museum für Völkerkunde Dresden / Leipzig, etc..).

Il coordonne les activés de CURIO (www.curioweb.org), un espace de recherche indisciplinaire et préside l’Ouvroir d’Anthropologie Potentielle.

1 Comment to “Coordination”

  1. Bernard Muller dit :

    LE TERRAIN COMME MISE EN SCÈNE sous la direction de Bernard Müller,
    Caterina Pasqualino et Arnd Schneider
    188 p. – 15 x 21 cm – 18 €
    978-2-7297-0930-3

    Ouvrage dirigé par Bernard Müller, Caterina Pasqualino et Arnd Schneider, avec Thierry Bonnot, Eric Chauvier, Johannes Fabian, George Marcus, Ariane Monnier, Morad Montazami, Bernard Müller, Kathrin Oester&Bernadette Brunner, Caterina Pasqualino et Arnd Schneider,

    
    en librairie le 7 décembre

    Pour les sciences sociales, l’enquête de terrain est incontournable. Mais alors que l’approche classique se fonde sur l’opposition traditionnelle entre terrain et bureau et sur l’objectivité supposée du chercheur, le travail in situ est appréhendé ici comme une zone accidentée, une expérience dont les rugosités, les malentendus et les perturbations constituent la
    matière même de la recherche.
    À la croisée de plusieurs pratiques, les auteurs de cet ouvrage déjouent les lignes établies en créant des situations inédites susceptibles de révéler la
    société sous un jour nouveau. L’expérience artistique (théâtre, performance, cinéma) alimente le questionnement anthropologique, tandis que le
    renouvellement de perspective est envisagé à partir du réexamen critique de l’ensemble des processus d’écriture et de restitution. Cette immersion dans les errements de la recherche ne manquera pas d’interpeller le lecteur, qu’il soit anthropologue ou artiste.

    PRESSES UNIVERSITAIRES DE LYON – http://presses.univ-lyon2.fr
    CONTACT PRESSE : Hugo Ferrante – h.ferrante@univ-lyon2.fr 04 78 69 76 52

    Déjà parus dans la même collection
    Aux sons des mémoires : musiques, archives et terrain, Alice Aterianus-Owanga & Jorge P. Santiago (dir.), 2016.
    Montrer les esclavages et leurs héritages : films et regards de chercheurs, Patrick Deshayes & Marina Rougeon (dir.), ouvrage accompagné du film Jacy Inspiraçao: a cara do Brasil, de Clément Crauste, sur support DVD, 2016.


    Bernard Müller
    IRIS
    Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux
    (UMR 8156 : EHESS, CNRS, Inserm, et Paris 13)
    54, boulevard Raspail
    75006 PARIS
    http://iris.ehess.fr/index.php?575

Leave a Reply